Le SEO Sémantique, c’est toute l’optimisation de la partie éditoriale de votre site.

Quand on parle d’optimisation pour le référencement naturel (aussi appelé SEO), on ne sait pas toujours par quoi commencer.
Il y a tellement de choses à penser quand on souhaite être visible sur Google !

Rappelez-vous que le SEO s’appuie sur 3 éléments :
1/ La technique
2/ Le contenu (la sémantique)
3/ Le linking (liens internes et externes)

Pour vous aider à y voir plus clair, je vous ai préparé une checklist de toutes les étapes à faire pour rendre votre site Internet Google friendly ! Autrement dit avec des pages optimisées, adaptées au référencement naturel pour pouvoir être en 1ère page de Google.

Pour que ce soit plus simple et surtout plus digeste, j’ai divisé en 3 parties distinctes la checklist SEO.

1/ Le SEO Technique

2/ Le SEO sémantique

3/ Le SEO concernant la popularité du site

Le SEO sémantique : optimiser votre site d’un point de vue éditorial

Depuis quelques années et après la modification de ses algorithmes, Google accorde une grande importance au contenu des pages qu’il visite, aux textes et à ce qu’on appelle le cocon sémantique.


Par contre attention, pas question de balancer tous vos mots clés comme ça à la suite, sans que ça ait une cohérence et que ce soit compréhensible pour vos visiteurs.
Des mots clés oui, une rédaction web bien construite, une page écrite pour le lecteur c’est mieux !

Vous verrez aussi qu’il y a des optimisations SEO que l’on fait dès la construction de son site, mais aussi régulièrement et à chaque nouvelle page que l’on ajoute.

Et oui le référencement naturel d’un site ça se travaille ! (d’où le terme Search Engine Optimisation => optimisation pour les moteurs de recherche)

Alors qu’est ce qu’on fait quand veut s’assurer que son site soit bien classé sur les moteurs de recherche ?

1/ Travailler sur l’arborescence de son site Internet

Lors de la création d’un site, on ne se lance pas comme ça dans la création de pages. Il faut que vous établissiez une structure pour savoir quelles pages vous allez mettre.

Faites vous un petit schéma ou un diagramme pour y voir clair.

Exemple d’arborescence :
exemple arborescence site

2/ Étudiez vos mots clés !

Ne vous lancez pas dans la rédaction de vos textes sans avoir étudié quels sont les mots clés qui vous feront vous positionner en 1ère page de google.

Vous pouvez bien sûr le faire manuellement :

Faites un petit brainstorm en cherchant tous les mots qui vous viennent à l’esprtit.
Tapez ces mots clés dans Google et voyez quels sites ressortent, ça vous donnera une bonne indication du contenu à écrire.
Vous pouvez également utiliser des outils bien utiles comme keywordtool.io qui vous permet de trouver des idées de mots clés qui sont tapés par les utilisateurs ou encore Ubbersuggest.
Mais aussi Answerthepublic.com.

Déléguez l'étude de mots clés !

Parallèlement à ce travail, vous devrez aussi étudier vos concurrents. Sur quels mots sont-ils positionnés ? Comment écrivent t-ils ? Combien de mots ?
Cela vous donnera une indication pour faire mieux !

3/ Rédigez : La rédaction web SEO

N’oubliez pas de bien compléter les balises Meta de vos pages : Title, description, balises HN.
Cela structurera votre contenu et permettra aux moteurs de recherche de comprendre ce que vous voulez dire sur votre page et donc de la proposer aux bons visiteurs !

La Balise Title est celle qui permet de donner un titre à votre page. Elle apparaît dans les résultats de recherche. C’est un critère qui a un poids relativement faible, mais quand même pris en compte par Google.


La balise meta description est ce qui s’affiche dans les résultats de recherche des SERP. Si son poids est faible en SEO, elle est par contre très importante pour l’internaute. Elle décrit la page et donc doit donner envie de cliquer ! C’est pourquoi c’est intéressant qu’elle contienne votre requête clé.


Enfin, les balises Hn sont en fait les différents titres et sous titres d’une page : H1, jusqu’à H6, du plus important au moins important. Ces titres structurent votre page et permet aux moteurs de recherche de mieux la “lire” et donc la comprendre.
balises meta

La plupart des CMS type WordPress ou Wix permettent de le faire de façon simple et rapide.
La balise H1 a un poids très important en SEO, elle doit donc être travaillée avec soin, être positionné le plus haut possible de votre texte et être unique.

Les balises H2 et H3 sont aussi importantes.
A savoir : l’ordre des balises n’a aucun incidence sur le SEO. Ce n’est pas pénalisant si vous avez un H3 avant un H2.
Simplement, pour plus de cohérence, et pour respecter une structure, vous pouvez garder un ordre d’importance H1, H2, H3 etc.
Vous n’êtes pas obligé d’aller jusq’aux H6. Et vous pouvez avoir seulement une H1 et une ou deux H2.
Les balises Hn n’influent pas non plus sur le visuel. Vous pouvez avoir un H3 en taille 16 et rouge et une H2 en taille 14 jaune. Le style est géré par le code CSS. Les balises sont du code HTML.

4/ Optimisez vos images !

Vous allez sûrement mettre des images sur votre site.

Il y a quelques règles à respecter si vous ne voulez pas que votre site mette des heures à charger ou que les images ne soient pas reconnues par Google et ses petits copains.
En effet, déjà, renommez-les. Parce que IMG_12848472.JPEG, ça ne veut rien dire pour les moteurs de recherche !
Profitez-en pour caser un mot clé ! Par exemple : sellerie-equitation.JPEG, photographie-animaliere-paris.JPEG etc.

Vous pourrez ressortir ainsi dans les résultats de l’onglet Images de Google.
Ensuite, optimisez-les pour qu’elles aient une taille raisonnable. Pas besoin d’avoir une image en 300 Dpi qualité impression, pour le web. Je préconise une taille de 100Ko max.


Vous devez les recadrer et réduire le poids pour qu’elles se chargent rapidement sur votre page. Cela permettra de ne pas pénaliser votre site avec des lenteurs.
Les visiteurs d’un site ne restent pas si votre page se charge lentement.

Une fois chargée, le travail n’est pas fini !
Dans votre back office de site, quelque soit la plateforme choisie vous devriez pouvoir renseigner l’attribut Alt de vos images. Cet attribut permet là encore aux moteurs de recherche d’identifier de quoi parle votre image. C’est aussi ce qui s’affiche quand l’image ne se charge pas.

Ca fait déjà pas mal de choses à penser pour optimiser le SEO sémantique de votre site ! D’autant que ce n’est jamais fini !


Régulièrement il vous faudra réécrire vos articles ou vos pages. Rien n’est figé et c’est un bon signal envoyé à Google pour qu’il regarde avec un nouvel intérêt votre contenu (si si Google aime bien la nouveauté !)

Vous devrez aussi régulièrement regarder du côté de vos concurrents pour voir ce qui se fait !

Vous êtes toujours avec moi ? 😉

Pour que tout soit plus visuel, voici une infographie qui reprend la checklist pour un un SEO sémantique au top !

Construire son site - checklist SEO-partie 1

Cliquez pour agrandir et télécharger l’infographie.

Maintenant que vous savez optimiser votre contenu éditorial, il aussi optimiser la partie technique de votre site, c’est ce qu’on appelle le SEO technique.
N’hésitez pas à aller lire l’article sur l’optimisation technique d’un site.

Vous avez envie de mettre en place une stratégie de référencement pour être visible sur Internet et vous souhaitez être accompagné ?

Centre de préférences de confidentialité

Phasellus Aenean in mi, pulvinar ipsum quis, eget leo Donec

OFFERT ! Le guide pour bien communiquer sur Internet

- Des conseils pour bien démarrer
- Des partages d'articles de blogs 
- Des ressources gratuites

C'est parti ! Surveille ta boîte mail !

Shares
Share This