Un article ciblé qui met l’accent sur mon domaine de prédilection : la communication équestre.


Le monde de l’équitation est un petit milieu qui repose beaucoup sur le bouche à oreille mais si on veut élargir son horizon pour trouver plus de clients, il est nécessaire de mettre en place des actions. Et Internet et les réseaux sociaux sont une aubaine pour ça.
Je vous explique pourquoi il est important d’être sur Instagram en tant que cavalier professionnel ou coach. (que ce soit en CSO, dressage ou si vous êtes spécialisé dans le débourrage par exemple)

1/ Les cavaliers sont sur Instagram

Vous vous dites peut être qu’Instagram c’est bon pour les bo-bo et les amateurs de voyage et de nourriture uniquement.
Détrompez-vous. Aujourd’hui tous les secteurs d’activité sont représentés, et les marques sont de plus en plus présentes car elles ont bien compris l’intérêt et le potentiel qu’offraient ce réseau.

Si on se penche d’un peu plus près sur les chiffres on voit que les animaux font partie des photos les plus “instagramées” par les utilisateurs.


38% des utilisateurs d’instagram sont des femmes et 90% des utilisateurs ont moins de 35 ans (la majorité ont entre 18 et 35 ans.)


En terme de business, selon un sondage Ipsos de septembre 2017, 6 professionnels français sur 10 déclarent qu’Instagram est le moyen le plus efficace pour développer sa notoriété en ligne.
Instragram est aujourd’hui considéré comme le réseau social à privilégier pour les stratégies publicitaires des marques puisque 80% de ses utilisateurs suivent au moins une marque.

En France c’est Instagram est le réseau préféré des influenceurs devant les blogs et Youtube (pour 69,2%)
(Source : Reech / [Étude] Les influenceurs et les marques en 2018)

Avec l’arrivée de IGTV en 2018 et la possibilité de faire des vidéos jusqu’à 1 heure, c’est une nouvelle opportunité de se montrer et de partager avec une communauté.

Maintenant mettons en parallèle ces chiffres avec ceux de l’équitation :

  • L’équitation est le 1er sport féminin en France (8 licenciés sur 10) : Chouette, on a vu qu’une bonne partie des utilisateurs d’Instagram était des femmes !
  • Plus d’un cavalier sur 4 pratique l’équitation en compétition


Sur Instagram les cavaliers (et surtout les cavalières) sont particulièrement présents. (citons Sweetmproject, La Cavalière masquée, The Horse Riders, Soon a Horse…)


Il y a donc une grande communauté de passionnés d’équitation qui suivent quotidiennement la vie de cavaliers de grand prix, ou la vie des Haras et autres écuries.

Les marques équestres ont elles aussi compris l’intérêt d’Instagram pour leur stratégie de communication. Longines, Kingsland, Dada Sport, elles sont plusieurs à avoir ouvert leurs comptes sur le réseau.

Les cavaliers professionnels commencent aussi à se mettre à Instagram pour leur communication.
Ainsi Marc Dilasser confie :

Il y a bien sûr des choses très positives quant aux réseaux sociaux, qui peuvent permettre de partager un peu d’images pour mes propriétaires, que leurs chevaux soient toujours mis en avant par des photos ou des vidéos…[…]Ce qui se passe depuis quelques mois avec tous les direct vidéos sur le Grand National et sur la quasi-totalité des CSI, c’est une véritable aubaine pour le sport, et moi pour mes propriétaires ! Là j’ai des propriétaires qui étaient en vacances ailleurs, et ils ont pu voir le cheval sur leur tablette, donc au moins ils peuvent vivre sans s’être déplacés et ils ont quand même l’émotion et le petit stress qu’on aime bien, de savoir ce que va faire le cheval !

Jérome Guéry confirme :

Cela fait maintenant un peu plus de deux ans que j’ai fait appel à quelqu’un car ça demande quand même du temps, la communication est un travail à part entière. […]Les chevaux que je monte appartiennent généralement à plusieurs personnes telles que des propriétaires, des éleveurs, des amis, donc partager des moments d’émotion avec eux rend la chose encore meilleure. Une victoire n’est plus belle que lorsqu’elle est partagée. Les chevaux touchent beaucoup de gens, mais tout le monde n’a pas la chance de voyager comme nous le faisons. Donc à travers mes réseaux sociaux, j’essaie de faire rêver celles et ceux qui ne peuvent pas vivre ce que l’on vit.

Et je citerais le mannequin cavalier Marc HARNACKE (355 000 abonnés sur Instagram !) :

Je pense que chaque grand cavalier a beaucoup d’influence sur ses fans purement grâce à ses résultats, même si vous ne connaissez pas la personne personnellement. Si je vois quelqu’un que je ne connais pas du tout, mais que je vois que cette personne est très compétitive et qu’elle fait tout très bien, tout de suite elle va avoir une influence sur moi parce que je vais admirer son travail. Pour moi, en tant que cavalier vous avez donc un devoir envers vos fans et envers les personnes qui vous respectent, de les tenir au courant de ce que vous faites, comment vont les chevaux, et comme les gens manifestent de l’intérêt, le garder et continuer comme ça. Aussi, donner un certain regard coulisses dans vos vies, parce que lorsqu’on va à un concours on voit les coulisses, et par exemple la personne qu’il y a derrière le cavalier et le parcours…

Propos recueillis par Marie-Juliette MICHEL pour le site Jump Inside. Interviews à lire en entier ici https://jump-inside.com/les-reseaux-sociaux-dans-le-monde-equestre/

Vous l’avez compris les réseaux sociaux et notamment Instagram sont un excellent moyen de vous faire connaître auprès du public, des cavaliers, des propriétaires et des marques.

Car n’oublions pas qu’une partie de la réussite de votre business repose sur le fait qu’on vous confie des chevaux et que vous trouviez des sponsors.
L’autre partie sera plus axée sur le coaching de cavaliers et donc plus vous serez visible, plus vous toucherez de potentiels clients.

2/ La visibilité des sponsors

Vivre de ses coaching c’est bien mais le but d’un cavalier profesionnel est aussi d’arriver à vivre de sa passion et donc de trouver des sponsors et des chevaux pour se hisser au plus haut niveau !


La visibilité qu’offre Instagram est une excellente opportunité pour les marques.
Un compte bien suivi, vu par des milliers de cavaliers qui vont vouloir acheter le même matériel est une super plus value.

Vous pourrez mettre en valeur vos sponsors et offrir aux marques une visibilité supplémentaire.


A votre avis à contrat égal, entre un cavalier profesionnel qui n’est visible que sur les terrains de concours et un cavalier qui communique régulièrement sur les réseaux en plus des concours, que va faire la marque ? Elle choisira le cavalier qui lui offre la meilleure visibilité.

Mieux encore, les marques viendront à vous d’elles-mêmes dès que vous aurez un peu d’influence et de notoriété.
Qui n’a jamais eu envie d’avoir le même tapis, le même casque ou le même filet que Roger-Yves Bost, Karim Laghouag ou Charlotte Dujardin ?
Pour les marques c’est une aubaine, elles s’offrent de la publicité sans frais (ou peu) auprès d’un réseau énorme hyper ciblé !

3/ L’augmenation du capital sympathie et donc de la notoriété !

Personnellement, j’aime regarder les posts de certains cavaliers que j’admire, j’ai l’impression de découvrir les coulisses, leur façon de vivre, leurs doutes, leurs joies…
J’ai l’impression d’être plus proche d’eux et du coup lors des grands concours, j’ai finalement le sentiment de mieux les connaître et j’apprécie encore plus les regarder.
Ne partagez pas juste vos résultats en concours, le FFE est là pour ça. Mais partagez les coulisses, votre arrivée sur le terrain, les petites manies des chevaux, les grooms aussi…

Interpellez votre communauté en posant des questions et en interagissant avec eux c’est à dire en répondant aussi à leurs questions.
Vous gagnerez en sympathie, et ça ne fera qu’accroître votre notoriété.
Par contre attention, le revers de la médaille c’est que le “bad buzz” peut aller très vite, donc gardez toujours le contrôle sur ce que vous montrez, et soyez transparent.

4/ Montrer son expertise métier


Utilisez les réseaux et donc Instagram comme une
vitrine de votre travail !
Partagez vos séances de travail, dévoilez quelques “techniques”…

Les cavaliers vont adorer réutiliser vos exercices fétiches, comprendre comment vous travaillez vos chevaux…

Cela leur donnera confiance et ça va montrer votre expertise métier. Et c’est bien là un des objectifs non ?

5/ Trouver de nouveaux clients (et des nouveaux chevaux ?)


Et oui car il faut bien gagner sa vie, l’objectif principal de tout ça et de tout ce qu’on a évoqué au dessus c’est bien de trouver des clients.

Que ce soit des cavaliers à coacher, des chevaux à travailler et à valoriser, vous ne devez pas perdre de vue votre objectif et pourquoi il faut communiquer sur Instagram.

Il faut vraiment voir ce réseau social comme votre vitrine, mais de manière plus complète et plus immédiate qu’un site Internet.

Il s’agit d’un moyen de communication qui va s’inscrire dans une stratégie globale et pas juste le fait de partager quelques photos qui vous font plaisir.
Les grands cavaliers ne seraient pas présents si derrière il n’y avait un objectif business et notoriété.

On résume les 5 bonnes raisons pour communiquer sur Instagram si vous êtes un cavalier professionnel :

1/ La communauté des cavaliers est particulièrement présente et active sur Instagram

2/ C’est un moyen d’offrir de la visibilité à vos sponsors et donc d’en acquérir de nouveaux

3/ C’est aussi l’opportunité d’augmenter votre notoriété et votre capital sympathie, chose hyper importante dans le monde du cheval.


4/ Vous allez pouvoir montrer votre expertise et asseoir votre légitimité en tant que professionnel.


5/ Vous allez trouver de nouveaux clients, que ce soit des cavaliers à coacher ou des chevaux à valoriser.

Bien sûr tous ces conseils sont valables pour d’autres métiers du secteur équestre comme un masseur-kinésithérapeute équin ou un praticien shiatsu équin, un ostéopathe équin ou même un éleveur. Tous ces professionnels pourront se servir d’Instagram pour partager leur métier à une communauté engagée et ciblée.

Communiquer sur Instagram comme sur les autres réseaux sociaux ne s’improvise pas, et surtout cela prend du temps. Il faut établir un calendrier et une ligne éditoriale et savoir à l’avance de quoi on va parler.

La plupart des cavaliers professionnels comme Jérome Guéry cité plus haut ont fait appel à un community manager, dont c’est le métier, pour gérer leur communication sur Internet.

N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez mettre en place une stratégie de communication sur les réseaux sociaux et si vous souhaitez être accompagné.

En bonus je vous donne 2 comptes Instagram très sympa à suivre de cavaliers professionnels :

Bertram Allen, cavalier irlandais aux nombreux titres, il s’est fait connaître grâce à son ascension fulgurante au plus haut niveau à l’âge de 19 ans seulement, accompagné de son incroyable Romanov, le même âge que lui à l’époque et sa fidèle Molly Malone.
Son compte Instagram est très sympa et inspirant, il partage pas mal de moments “off”, les mises en liberté de ces chevaux, les facéties de Molly, sa vie perso entre 2 concours…
Pour le coup, l’objectif “capital sympathie” est pleinement atteint ! Bref, un compte dont on peut s’inspirer !

Luciana Diniz, sympathique et talentueuse cavalière portugaise, toujours le sourire et jamais avare de caresses pour ses chevaux qui lui donnent tout, comme son magnifique Winningmood ou sa pétillante Fit For Fun.
J’ai découvert son compte Insta récemment et je dois dire que j’aime beaucoup. Elle met en avant pas mal de moments “off” et aussi son concept d’entraînement “GROW”, qui comporte entre autre des exercices à l’obstacle et des astuces pour réussir ses objectifs. On sent réellement l’amour qu’elle a pour ses chevaux et la mise en avant de son programme donne envie !

N’hésitez pas à me partager les comptes de cavaliers pros qui vous inspirent !

5 raisons pour lesquelles les cavaliers doivent être sur Instagram

ut justo Aliquam luctus pulvinar nunc quis mi, diam Sed et,

OFFERT ! Le guide pour bien communiquer sur Internet

- Des conseils pour bien démarrer
- Des partages d'articles de blogs 
- Des ressources gratuites

Guide gratuit ladyweb

C'est parti ! Surveille ta boîte mail !

Shares
Share This